Alternance 2020 – PDCI, objectif pouvoir à tout prix!

L’alternance 2020 doit se faire avec un cadre du PDCI. Le plus vieux parti en Côte d’Ivoire insiste. Ce lundi 19 juin, le ministre Jean-Louis Billon, porte-parole adjoint du parti de Henri Konan Bédié est revenu sur la question. 

« Le président Bédié a été clair là-dessus. Quand il a parlé d’alternance dans l’appel de Daoukro, il a dit que l’alternance était pour un cadre du PDCI. Chacun peut avoir des interprétations. Si vous voyez, qu’au niveau de l’Assemblée nationale il n’y a pas de groupe parlementaire RHDP, c’est parce que ces partis membres ont leur individualité. A partir de là, le président Bédié a rappelé et précisé que pour lui, ce sera un cadre du PDCI. Je pense que quand Cissé Bacongo s’exprimait et disait que ce sera le meilleur des cadres du RHDP qui prendra la succession, il entendait bien que ce cadre soit le cadre du PDCI », a clarifié l’ex-ministre du Commerce, répondant ainsi aux interprétations de certains cadres du RDR, le parti au pouvoir et allié du RHDP qui ne cessent de mettre en doute toutes  traces d’un passage évoquant le transfert de pouvoir dans l’appel de Daoukro lancé en 2014 pour soutenir le président Alassane Ouattara dans le cadre de la présidentielle de 2015.

Cependant, Jean-Louis Billon se garde de faire des révélations sur l’identité du cadre qui portera le flambeau de son parti à la présidentielle de 2020. « Nous n’avons pas de nom au PDCI par rapport à un cadre. Il est clair que comme nous l’a dit le président, en 2020, nous serons prêts et à ce moment-là vous connaîtrez le candidat », rassure-t-il.

Pour l’ex-ministre du Commerce, la priorité de son parti est la réorganisation pour la conquête du pouvoir d’Etat. « Aujourd’hui, nous sommes dans une réorganisation à la conquête du pouvoir. Vous avez vu le nouveau secrétariat exécutif, les nouveaux délégués départementaux et régionaux, et la feuille de route renforcement et réorganisation de toutes les instances du parti qui nous ont été données par le président Henri Konan Bédié. Il est clair que comme nous l’a dit le président, en 2020 nous serons prêts et à ce moment-là vous connaîtrez le candidat », a indiqué Jean-Louis Billon, tout en signifiant que sa formation n’est pas la première qui ait parlé de 2020. « Il y a eu des personnes dans d’autres partis qui se sont mis à parler de 2020. Nous on n’en avait pas parlé encore. On n’a coupé l’herbe sous le pied de personne », a-t-il recadré. Il a dans ce sens révélé que son parti a réintégré tous ses militants et cadres autrefois en disgrâce.

Jean-Louis Billon s’est en outre prononcé sur les accusations de financement de l’ex-rébellion armée des Forces nouvelles contre son leader Henri Konan Bédié. Selon lui, ce sont des « propos irresponsables dont la teneur n’a d’égale que la cécité de leurs auteurs ».  Il ajoute que « Devant des accusations aussi graves », et après examen de son parti, le PDCI « s’indigne que de telles allégations mensongères soient proférées en direction de son président ». Cette formation politique a ajouté Jean-Louis Billon, en outre « invite ses militants à rester sereins et imperturbables face à des manœuvres de division et de diversion » non sans appeler à la mobilisation et l’unisson autour de leur leader.

L’ex-ministre du Commerce a par ailleurs donné un aperçu sur les relations entre l’ancien président ivoirien Henri Bédié et Guillaume Soro le chef du parlement. «Depuis les accords de Linas Marcoussis et depuis la création du RHDP, le président Bédié rencontre régulièrement le président de l’Assemblée nationale. Ils ont de très bonnes relations et c’est dans ce sens qu’il dit que c’est son protégé. Le président de l’Assemblée lui demande beaucoup de conseils », Il a dans ce sens d’ailleurs fait savoir que son parti n’entend pas donner de suite judiciaire aux accusations contre le Sphinx de Daoukro, actuellement en séjour à Paris.

Richard Yasseu 
Source : rédaction Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*