Dossier / Attentat de Grand-Bassam, un an après, le musée national des costumes toujours d’attrait

Alors que les visiteurs se font quelque peu rares sur les plages et hôtels de la station balnéaire de Grand-Bassam, le musée national des costumes lui enregistre un grand nombre de visiteurs à en croire les statistiques de la direction.

Le musée serait, pour l’heure, « le pôle touristique le plus visité » de la ville historique. « Le Musée national des costumes se porte. Le Musée national des costumes se porte même très bien».

Ces mots de Noel Kouamé Ekra balayent ainsi d’un revers les inquiétudes sur les « semaines de disette» observées au musée suite à l’attaque terroriste du 13 Mars 2016. Pour le responsable de la promotion et de l’animation «ce qui est arrivé est un incident et un lointain souvenir. La ville est toujours visitée et le musée particulièrement». Les chiffres grimpent du côté de la promotion de la culture ivoirienne. Le volume de visiteurs aurait doublé selon les statistiques communiquées à Politikafrique.info « De 7.000 visiteurs en 2015 on enregistre en 2016 14.810 visiteurs. Les statistiques, bien avant l’attentat, sont donc en deçà de celles venues après l’attentat» commente Noel Ekra. « Les proportions observées dès le premier trimestre 2017 indiquent une hausse» nous dit-il. Une augmentation de visites qui s’explique par le « goût de la découverte et de la curiosité des ivoiriens ».

 « Les enseignants ont compris qu’il faut envoyer les enfants découvrir les réalités coloniales, les traditions de chez nous. C’est donc devenu une obligation pour eux (…) nous accueillons surtout les élèves d’Abidjan. Et aussi des groupes de touristes qui continuent de venir. Nous avons reçus un groupe de français au mois de Février et une bonne trentaine de chinois la semaine dernière» raconte Noel Ekra. Le monumental créé en Avril 1981 sous le ministre des affaires culturelles Bernard Dadié serait la bonne note dans la reprise des activités dans la ville historique, un an après l’attentat du 13 Mars 2016.

Salimatou DIA

Source:Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*