Attentat- Londres, encore victime d’un commando abattu, 7 morts, 48 blessés

La Grande-Bretagne a été la cible d’un nouvel attentat ce samedi 3 juin, causant la mort de sept personnes et 48 blessés. Quatre blessés français figurent parmi les victimes selon Jean Yves Le Drian. La prompte intervention de la police londonienne a permis de neutraliser les trois membres du commando qui ont utilisé une camionnette pour foncer sur une foule et munis de couteaux sur London Bridge.

Conséquence directe, la suspension par les conservateurs de leur campagne en prélude aux élections législatives qui se tiennent dans quatre jours visant à donner une majorité à Theresa May pour accélérer la sortie de l’Union Européenne, avec le Brexit.

En moins de trois mois, la Grande-Bretagne est victime de deux attentats meurtriers.
Le maire de Londres, Sadiq Khan a condamné cet « acte barbare ». Theresa May a fait le point en rappelant le déroulé de l’opération précisant que « la police a réagi avec beaucoup de courage. »
La police londonienne a réagi en huit minutes pour mettre fin à l’action meurtrière des trois assaillants que les services de renseignements tentent d’identifier.

Les terroristes portaient des ceintures explosives factices. « Je voudrais rendre un hommage au courage de la police » a-t-elle indiqué. « Au mois de Mars, il y a eu un attentat avant celui de Manchester il y a quinze jours et cet attentat de ce samedi soir » a rappelé la Première Ministre britannique.

« Les agences de renseignements ont déjoué cinq autres attaques, les attaques ne sont pas liées les unes aux autres. Nous ne pouvons pas tolérer que les choses se poursuivent et il faut que les choses changent » a soutenu Theresa May. « Ce sont des attitudes sectaires, une perversion de l’Islam, les fournisseurs d’internet permettent la diffusion de cette idéologie, il y a des espaces de liberté en ligne dont les terroristes profitent. L’ensemble du pays doit se rassembler contre cet extrémisme. La menace devient plus fragmentée, plus robuste, Des efforts ont été faits depuis l’éruption de l’islamisme perverti. La campagne reprendra demain et les élections auront lieu jeudi, face à la violence, le pays doit être rassemblé » a recommandé Theresa May dans un point presse ce dimanche matin.
Theresa May a condamné cette « violence » face à laquelle elle a invité au « rassemblement » et non au regroupement. En réponse à cet attentat, elle a assuré la reprise des campagnes des partis pour les législatives du jeudi 8 juin prochain.

Vladmir Poutine, Donald Trump, Emmanuel Macron ont uni leurs voix face à cet acte meurtrier. « Nous sommes aujourd’hui liés par l’effroi du deuil » a témoigné Angela Merkel, la Chancelière allemande. « Face à cette nouvelle tragédie, la France est aux côtés du Royaume-Uni » a soutenu le Président français.

Theresa May a reconnu les limites de l’action militaire dans la lutte contre le terrorisme et préconisé la pédagogie pour changer cette « idéologie » de la mort.

Adam’s Régis SOUAGA
Source : rédaction Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10
  • tags

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*