Coopération Etats-Unis- Afrique- L’expertise américaine pour les forces de sécurité ivoiriennes, la Côte d’Ivoire pôle stratégique

L’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a organisé ce mardi 29 novembre une table ronde sur les priorités des Etats-Unis en Côte d’Ivoire et dans la  sous-région africaine.

Elizaberth  Agou, attaché de Presse à l’Ambassade américaine, panéliste à cette conférence, révèle que la Côte d’Ivoire  reprend sa place de leader au niveau des relations Etats-Unis-Afrique de l’Ouest.
« Le partenaire le plus important des Etats-Unis au niveau de la sous-région, c’est le gouvernement ivoirien. La Signature du Millenium Challenge Corporation (MCC) en décembre 2015 est une réussite pour la Côte d’Ivoire », se réjouit-elle.
Selon le rapport bi-annuel 2016 du Service de Promotion  économique de la Côte d’Ivoire aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique (SPECI-USA)  publié le  22 novembre dernier, les estimations sur les flux commerciaux entre les deux pays publiés par le service de promotion économique de l’Ambassade de Côte d’Ivoire aux Etats-Unis,indiquent que les exportations américaines vers la Côte d’Ivoire 2016 du premier au 30 juin 2016 sont chiffrées à 150.200 millions de dollars.
« Ce n’est pas un marché nécessairement énorme pour la société américaine, mais il  y a des investissements importants. Si je parle de la  place économique de la Côte d’Ivoire, c’est relativement à son rôle dans les organisations sous-régionales, la question de la lutte contre la corruption, de la bonne gouvernance,  le climat des affaires. Petit à petit la Côte d’Ivoire fait du progrès», indique le Porte-parole en langue française du Département d’Etat, Brian T. Neubert, conférencier à la table ronde.
Selon lui les échanges commerciaux des Etats-Unis avec tout le continent africain varie entre 1 à 2%.
Toutefois, le Porte-parole en langue française du Département d’Etat américain a rassuré que l’AGOA va continuer d’exister.
Face à l’inquiétude des africains concernant la politique économique du Président Donald Trump, le conférencier est optimiste. « J’ai confiance à mon pays. Je pense que, lorsque l’administration du Président Donald Trump va se mettre en place, ils vont analyser les priorités. Nous ne pensons pas que Trump va rejeter les accords qui sont importants pour les États-Unis », rassure Brian T. Neubert.
Concernant les domaines de priorités des USA en Côte d’Ivoire et dans les pays africains, les deux panélistes ont énuméré, entre autres la consolidation de la démocratie, la santé globale et le renforcement de la sécurité.
Sur le plan sécuritaire,  Elizaberth  Agou souligne  que l’Ambassade américaine a mis en place un programme à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, pour travailler et former les forces de sécurité ivoirienne.
Quant à Brian T. Neubert, il a fait savoir que pour la lutte contre le terrorisme, la solution doit être locale. « Nous renforçons les Etats africains, mais le défi est énorme et demande du temps », soutient-il.
Il ajoute que c’est la mal gouvernance qui est à la base de la naissance du groupe extrémiste Boko-Haram du Nigéria.
Le 21 novembre 2016, une délégation du Millenium Challenge Corporation en visite en Côte d’Ivoire a échangé avec les autorités ivoiriennes,  en  vue de la mise en œuvre du programme Compact du MCC .
Gnoungo Fanta
Source :politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*