Coopération CI-France, prêt souverain de l’AFD- Abidjan, Gagnoa et Sinfra dans le programme « électricité, eau potable et assainissement»

Ce sont trois conventions de financement  qui ont été signées ce jeudi 13 Mars 2017 à la primature entre le ministre français de l’Economie et des finances, Michel Sapin et le Premier Ministre  Amadou Gon Coulibaly. Il s’agit du prêt souverain de l’Agence Française de Développement (AFD)  et des subventions de l’UE dans le secteur de l’électricité et de l’alimentation en eau potable et assainissement dans la zone d’Abidjan, de Gagnoa et Sinfra.

Le gouvernement ivoirien peut à présent compter sur le financement de l’AFD et des subventions de l’UE pour son programme de développement. 78 Milliards FCFA de prêt concessionnel lui a été octroyé pour son projet d’accès à l’électricité et de production d’électricité renouvelable. Ce programme bénéficie également d’une convention de subvention de 6.6 milliards FCFA de l’UE. Le programme vise à réhabiliter la centrale hydroélectrique de Buyo, dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire tout en améliorant le taux accès à l’électricité par l’extension urbaine des réseaux et l’électrification rurale.

Le programme d’alimentation en eau potable de la zone de Gagnoa et Sinfra a aussi été prise en compte dans cet élan de coopération entre la France et la Côte d’Ivoire. Ce secteur financé à hauteur de 20 Milliards FCFA entre dans le cadre du deuxième Contrat de Désendettement et Développement (C2D). Ce sont environ 600.000 habitants vivant entre la sous-préfecture de Zambakro jusqu’à  la ville de Gagnoa qui devront bénéficier d’un système  d’alimentation en eau potable.

Abidjan n’est pas restée en marge de la signature de convention. 300.000 habitants de la capitale économique devront bénéficier de la réhabilitation des infrastructures d’assainissement, financé sur le C2D d’un montant de 20 Milliards FCFA.

« Nous avons signé ces conventions dans le secteur de l’eau et de l’énergie qui sont des secteurs décisifs et indispensables pour le développement de la Côte d’Ivoire » dira Michel Sapin.
Pour le ministre français de l’économie et des finances, « la Côte d’Ivoire remplie à présent les conditions pour bénéficier du fond souverain de l’AFD ». «  Le pays a montré sa capacité à développer son économie. Le FMI, le concert international reconnait en la Côte d’Ivoire cette force et cette stabilité » a assuré le ministre français.
La reprise du fond souverain en Côte d’Ivoire est saluée par le Premier Ministre ivoirien qui a donné à son hôte « l’assurance du gouvernement à fournir tous les efforts de rationalisation des dépenses publiques ».
En outre le Ministre Français Michel Sapin a été fait commandeur de l’ordre national.

Salimatou DIA
Source: Rédaction Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*