Côte d’Ivoire, Accident de train – un  pont  ferroviaire  de 106 ans s’écroule  

Un accident de train a entrainé, ce 6 septembre 2016, l’affaissement du pont de Dimbokro, ville du centre ivoirien,  à 240 km d’Abidjan. Conséquences : la localité est coupée en deux ; des populations demeurent  bloquées au champ.

Dimbokro, localité située à 240 km de la capitale économique ivoirienne, dans le centre du pays est coupée en deux. Ce 6 septembre 2016, un train transportant des marchandises a déraillé du  pont, affaissant ainsi cette partie de la voie ferrée. Aucune perte en vie n’est à déplorer selon le bilan fait par les autorités locales.

Toutefois, le pont n’est plus opérationnel. « Un pilier a cédé. Il n’y a pas eu de mort mais le pont n’est plus utilisable. Il faut maintenant sortir le train des rails », se désole Bile Diéméléou Amon, le maire de Dimbokro joint au téléphone par Politikafrique.info dans la soirée. Il évoque plusieurs conséquences sur la vie des populations. «  Les populations des villages de la rive gauche vont au champ sur la rive droite. Elles sont parties tôt le matin et elles ne pourront pas rentrer pour certaines. Tout le monde ne pourra pas utiliser les pinasses parce que certaines personnes ont peur de l’eau.  Actuellement en déplacement, je me rendrai sur les lieux ce mercredi pour trouver des solutions avec les autorités préfectorales », annonce le maire Bile Diéméléou Amon.

Le pont de Dimbokro existe depuis l’administration coloniale en 1910, soit depuis 106 ans. Et  les effets du temps se faisaient déjà sentir, selon l’autorité municipale qui lance un cri de cœur. « Nous avons de tout temps appelé à l’aide pour la réfection du pont et nous réitérons notre appel avec l’accident qui vient de se produire. Nous souhaitons qu’on fasse un pont sur le fleuve », interpelle-t-il en précisant que cette tâche n’est pas de la responsabilité de son administration. « Le train appartient à la Sitarail (Société internationale de transport africain par rail),  et le pont est une infrastructure de l’Etat », précise le maire.

Comment expliquer cet accident ? Politikafrique.info a joint la Sitarail qui prépare une déclaration officielle. «  Nous ne pouvons pas nous prononcer exactement sur les raisons de l’accident pour l’heure. Une équipe de techniciens est en route pour Dimbokro.  C’est après le constat que nous pourrions faire une estimation et évaluer les dégâts  », indique un contact dans l’entreprise.  Cette source certifie qu’il n’y a ni morts, ni blessés.

Nesmon De Laure

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*