Interview / Découverte d’une cache d’armes, Alain Lobognon:  » Quand tu ne te reproches rien, tu es serein »

Le sujet déferle la chronique et sur les réseaux sociaux, les partisans du Président de l’Assemblée Nationale (PAN) se déchaînent suite à la présumée découverte d’armes chez le chef du protocole du Président de l’Assemblée Nationale, Souleymane Kamaraté alias Soul To Soul. Tandis dit que le gouvernement a annoncé « une enquête », les proches du PAN eux se disent « sereins » dans l’attente des résultats de l’enquête dénonçant une « machination » visant à nuire et à impliquer le N°3 ivoirien. Alain Lobognon, député-maire de Fresco, proche de Guillaume Soro, joint par la rédaction a bien voulu répondre aux questions de Politikafrique.info.

Comment accueillez-vous l’ouverture d’une enquête par le gouvernement sur « la découverte d’une cache d’armes » ?

Il faut permettre à la justice de faire son travail étant donné qu’il s’agit de faire la lumière sur une affaire qui n’en est pas une. Il faut permettre aux ivoiriens de regagner leur sérénité et puis avancer.

Pourquoi dites-vous que cette affaire n’en est pas une ? Le gouvernement a pourtant annoncé des fouilles dans le cadre des enquêtes en cours.

Avez-vous des preuves que quelque chose a été découverte chez lui ? Parce que moi je n’ai pas les preuves et je n’y crois même pas. Est-ce que des gens se sont rendus à Bouaké pour confirmer, étayer ce qui se dit sur Soul to Soul? Ne soyons pas « mazo » (Ndlr : dupe). En pleine résolution de cette mutinerie on nous dit que des armes ont été découvertes chez Soul to Soul. Et même sur cette base, rien ne prouve que ce qui est dit soit vrai.

Il y a pourtant des photos et une vidéo où l’on voit des caisses d’armes être vidées de leur contenu par des mutins ?

Ce ne sont que des photos. C’est pourquoi nous souhaitons que l’enquête annoncée par le gouvernement aille jusqu’à son terme parce qu’il s’agit quand même de la Côte d’Ivoire.

Les pro-soro semblent afficher une sérénité face à cette affaire de découverte d’une cache d’armes dans la résidence de son chef de protocole.

Quand tu ne te reproches rien tu es serein. Il faut arrêter d’accuser à chaque fois les mêmes personnes. Il y a eu une crise, on dit des mutins ont pris des armes. Pourquoi on veut déplacer les problèmes? Ceux qui veulent nous indexer peuvent le faire, c’est leur droit absolu mais nous avons aussi le droit d’être serein.

Un lien avec la gouvernance en 2020?

Vous savez, dès qu’ils ont parlé d’une découverte d’armes chez Soul to Soul, les gens ont tout de suite dit que c’est Guillaume Soro. On veut mettre la pression sur Guillaume Soro pour le détourner de quoi ? Nous disons arrêter tout cela, réglons définitivement les problèmes et allons vers 2020. C’est le plus important pour nous.

Par Salimatou DIA

Source: Rédaction Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*