Dissension entre les syndicats, la trêve sociale mort-née. 

Le Collectif des secrétaires généraux de la Plateforme nationale de la Fonction publique (Pnfp), de l’Intersyndicale des fonctionnaires de Côte d’Ivoire (Ifci), signataires du mot d’ordre de grève de janvier est en dissension avec le présidium. Selon des indiscrétions, le  Collectif ne se reconnait pas dans les discussions envisagées autour de la trêve sociale. Pis, il envisage une grève la semaine prochaine, dénonçant « une ruse » du gouvernement.

Le Collectif reste convaincu que l’Etat ivoirien ne compte pas payer le stock des arriérés. « Ils ne veulent pas payer le stock des arriérés, nous allons les contraindre à le payer », dit un membre du Collectif qui trouve « suspecte » la manière dont se déroulent des échanges entre le gouvernement et le présidium des plateformes de syndicats. Cette information apparaît alors qu’officiellement, le gouvernement et des responsables syndicaux sont tombés d’accord ce lundi 13 mars 2017  sur la monture définitive du projet d’arrêté de la trêve sociale. « Ça va chauffer », prévient ce membre du collectif.

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*