Eco-business

 
  • Mutinerie- Les tirs font monter puis descendre les coûts du cacao

    Mutinerie- Les tirs font monter puis descendre les coûts du cacao

     Le lundi 15 Mai 2017, alors que plusieurs villes ivoiriennes étaient sous le joug des mutins qui réclamaient le reliquat d’une prime promis par l’Etat ivoirien interrompant toutes transactions économiques, le cacao dont la Côte d’ivoire est le premier producteur mondial connaissait une ascension sur le marché international avant de rechuter brusquement. « Le prix du cacao enregistre son plus grand gain hebdomadaire en cinq ans après que les pourparlers entre les commandants de l’armée et les soldats mutins en Côte d’Ivoire aient échoué au cours du week-end. Le prix du cacao a grimpé jusqu’à 4 ,4 % à Londres …Lire »
  • Entrepreneuriat, ce que la mutinerie a fait perdre à des particuliers

    Entrepreneuriat, ce que la mutinerie a fait perdre à des particuliers

    Ce mercredi 17 mai  la vie a repris son cours normal à Abidjan et dans toutes les localités de la Côte d’Ivoire après 4 jours de perturbation suite aux manifestations de militaires insurgés qui réclamaient un reliquat de prime dû.  Cette période a été un cauchemar pour les activités commerciales à en croire les acteurs du milieu économique. Réservations annulées, commandes annulées, cérémonies annulées ou reportées… Les prestataires de service n’oublient pas les quatre jours de mutinerie en Côte d’Ivoire. «  Je gère une situation d’urgence, il se pourrait que le travail pour lequel je suis venu soit annulé et que je …Lire »
  • Abidjan : Commerces ouverts, acheteurs rares

    Abidjan : Commerces ouverts, acheteurs rares

    24H après la sortie du ministre de la Défense Alain Donwahi du 15 mai annonçant un accord entre les mutins et l’Etat ivoirien, l’activité commerciale au ralenti depuis 3 jours reprend timidement ce 16 Mai à Abidjan. A 10h , Traoré Mamadou chauffeur de taxi communal dans la commune de Cocody en service depuis 6h30 du matin ce 16 Mai raconte un peu sa mi- journée à Politikafrique.info sur le trajet Angré -8eme tranche. « Plusieurs magasins sont fermés ce matin. Il n’ y a pas assez de clients mais je roule quand même. Jai été à Cocody, Riviera, Dokui …Lire »
  • Mutinerie, fermeture des banques, un économiste décrypte le risque d’inflation

    Mutinerie, fermeture des banques, un économiste décrypte le risque d’inflation

    Des mutins manifestent dans plusieurs villes ivoiriennes depuis la nuit du 11 au 12 mai 2017. Devant le risque de pillage, l’Association des banques et établissements financiers de Cote d’Ivoire ( APBEF-CI) a décidé de garder ces institutions fermées ce 15 Mai 2017 par mesure de précaution. Un analyste explique les conséquences pour la population. Les établissements financiers de Cote d’Ivoire préfèrent jouer la carte de la prudence. « l’APBEFCI demande aux banques de ne pas ouvrir par mesure de prudence, passez le message » tel est le message véhiculé par l’APBEF aux institutions financières que Politikafrique.info a pu lire. Cette organisation invitait ses membres à garder leurs établissements clos. Cette situation est embarrassante  pour certains usagers comme Laure Marie qui …Lire »
  • Financement des PME – les banques disposées, les opérateurs économiques doutent

    Financement des PME – les banques disposées, les opérateurs économiques doutent

    Accusées d’être peu flexibles aux financements des Petites et moyennes entreprises (PME), les banques en Côte d’Ivoire veulent désormais accompagner ces dernières. Surtout celles qui auront des projets bancables. Bonne nouvelle pour les PME en Côte d’Ivoire. Elles bénéficieront désormais d’appuis de la part des établissements bancaires installés dans le pays. L’information a été donnée par le Directeur Général de la  BICICI, Jean-Louis Menann-Kouamé, panéliste à la deuxième édition du forum économique Euro-Ivoirien, tenu ce mercredi 10 avril dans un hôtel à Abidjan autour du thème «2012-2017- l’économie en Côte d’Ivoire : chemin parcouru ; défis à venir ». « Nous sommes en 2017 dans une posture meilleure pour accompagner les PME », a révélé Jean-Louis Menann-Kouamé, avant de révéler que …Lire »
  • Secteur privé,  ruée des marques étrangères : la résistance des entreprises africaines

    Secteur privé,  ruée des marques étrangères : la résistance des entreprises africaines

      Le cabinet Kantar spécialiste en conseils  et études a rendu public ce 5 mai  au Plateau  les résultats d’une étude  réalisée sur les opportunités de croissance et d’affaire qu’offre l’Afrique aux grandes marques. Samsung (69%) infinix  (69%) iphone (42 %) LG (28%) alcatel (27%) sont le taux estimé en terme de notoriété  publicitaire à ses différentes marques de téléphones mobiles. Concernant la notoriété spontanée elles ont : samsung (64%)  infinix (65)% iphone (47%)  LG (34%)  alcatel (48). Cette étude réalisée  sur un échantillon de 400 personnes consistait à donner les marques qui séduisent les africains. La marque est le nom sous lequel un produit est commercialisé. Les plus grandes entreprises …Lire »
  • Forum des bâtisseurs,  Témoignages de modèles africains pour encourager la jeunesse    

    Forum des bâtisseurs,  Témoignages de modèles africains pour encourager la jeunesse    

    «  La jeunesse enjeu majeur de la transformation économique et sociale » est le thème sous lequel s’est déroulé le forum des bâtisseurs, ce 28 avril à Abidjan. La vie n’est pas un long fleuve tranquille et les expériences des patrons d’aujourd’hui devraient servir à la jeunesse pour s’affirmer.Ils étaient nombreux ces hommes  et femmes d’affaires africains qui à force de travailler  ont réussi dans leur domaine d’activité  et ont voulu partager leur expérience avec la jeunesse afin de leur inculquer l’esprit entrepreneuriat. Petite précision, ils n’ont pas toujours été des hommes d’affaire mais le sont devenus. « J’ai dû …Lire »
  • Front social- Soldats, démobilisés, fonctionnaires, chacun veut sa part

    Front social- Soldats, démobilisés, fonctionnaires, chacun veut sa part

    Certaines promesses de l’Etat à certaines  catégories sociales n’ont pas encore été mises  à exécution et suscitent des mouvements de protestation. « Nous avons déjà patienté deux mois et nous refusons de nous faire gruger. Nous disons non, que l’on nous donne notre dû » a déclaré mardi 25 avril le porte-parole des ex-soldats mutins lors d’une négociation entre ces derniers et le conseil supérieur des imams ivoiriens (Cosim) à Bouaké. L’association religieuse avec à sa tête l’imam Boikhary Fofana avait pour objectif de demander aux ex-soldats mutins de patienter dans le cadre du règlement du reliquat de leurs primes. Après le mouvement d’humeur de janvier dernier  pour …Lire »
  • Chute du cacao, le FMI appuie la  Côte d’Ivoire à hauteur de 140 milliards de F CFA

    Chute du cacao, le FMI appuie la  Côte d’Ivoire à hauteur de 140 milliards de F CFA

    Le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly est rentré ce 24 avril des réunions du printemps de la Banque mondiale et du FMI avec d’importantes nouvelles  pour le secteur du cacao.  Le soutien financier du FMI à la Côte d’Ivoire est enfin connu. «  Il y avait des ressources qui étaient prévues, le FMI a augmenté  ses ressources à la Cote d’Ivoire pour tenir compte  de la chute du coût du cacao et pour un montant de 140 milliards de FCFA » a annoncé le premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly. Cette aide avait été annoncée  le 13 avril dernier  par Dominique Desruelle, Directeur général adjoint département Afrique du fond monétaire …Lire »
  • E-impot- lutte contre la corruption? « rien à voir », la douane, lancement bientôt

    E-impot- lutte contre la corruption? « rien à voir », la douane, lancement bientôt

    Payer ses impôts pourra se faire désormais par voie électronique. Si pour le moment, ce mode de paiement  ne concerne que les grandes entreprises, l’opération devrait s’étendre dans un an à tous les contribuables. Cependant à quels résultats devrait-on s’attendre ? Disponibilité, simplicité, rapidité et  sécurité sont les avantages principaux prônés par la  direction générale des impôts (DGI) à travers son tout dernier service e-impôt, service de   paiement en ligne. En 2016 sur une recette fixée à 945.866 milliards de FCFA, la DGI annonçait dès le premier semestre de l’année la réalisation de 965.806 milliards soit un écart positif de …Lire »