Etats-Unis –James Comey parle, l’étau se resserre sur Trump

L’audition tant attendue de l’ancien chef du FBI, James Comey a eu lieu ce jeudi 8 juin. Entendu devant la commission du renseignement du Sénat, pour l’affaire de l’ingérence russe dans l’élection américaine, il a déclaré avoir pris des notes lors des réunions avec le Président Donald Trump, craignant que Trump ne mente.

L’ancien patron du FBI, limogé par le locataire de la Maison Blanche a été auditionné pendant près de 2h30 minutes. Il a expliqué qu’il prenait des notes à chaque réunion avec le Président Donald Trump pour se protéger. « Dès le premier jour, en janvier, j’ai ressenti, au plus profond de moi-même, que je devais le faire, pour me protéger, et protéger le FBI », a confié James Comey.

Il a souligné en outre que lorsque l’administration a dit que le FBI était mal géré, c’était de la diffamation. Avant d’ajouter ne pas avoir de doutes  sur l’ingérence russe dans l’élection américaine, car selon lui « le FBI a été a été informé d’une cyber-intrusion russe. » Il a également précisé que Donald Trump ne lui a pas demandé explicitement d’abandonner l’enquête  portant sur l’ingérence de la Russie.

Toutefois, l’ex-chef du FBI, affirme qu’il ne dira pas en public s’il y a eu collusion entre Trump et le Kremlin.
La réaction de l’avocat du Président Trump, Marc Kasowitz,  ne s’est pas fait attendre. Juste après l’audition de James Comey, il a annoncé de possibles poursuites contre lui pour les fuites de ses notes aux médias.
Ces aveux de James Comey,pourront-ils conduire à une éventuelle destitution de Donald Trump ?

Gnoungo Fanta
Source : Rédaction Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*