Pourquoi la Garde Républicaine (GR) et le Groupement de Sécurite du Président de la République (GSPR) ont refusé de combattre les mutins

 La mutinerie du contingent des 8400 a démontré la limite des forces d’élite de la République.

Selon les informations de Politikafrique.info, sollicités pour rétablir l’ordre pendant la mutinerie, la GR et le GSPR ont refusé de monter au front, arguant que les mutins étaient leurs camarades et frères d’armes.

Dans les effectifs de la GR et du GSPR, on note des membres du contingent des 8400. Une situation qui a déplu au chef de l’Etat Alassane Ouattara. Les emprises sécurisées par les autres forces à Abidjan n’ont pas été sécurisées par la GR et le GSPR qui se sont contentés de patrouilles et de positionnement timides.

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10
  • tags

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*