Gouvernement

 
  • Conseil des Ministres- Agrobusiness, remboursement confirmé au 15 mars, une minute de silence pour Grand Bassam

    Conseil des Ministres- Agrobusiness, remboursement confirmé au 15 mars, une minute de silence pour Grand Bassam

    Bonne nouvelle pour les souscripteurs des sociétés d’agrobusiness en Côte d’Ivoire. La date du 15 mars prochain indiquée comme celle du démarrage du remboursement des capitaux investis, est maintenue. « Depuis le 26 février 2017, il a été mis en place un comité qui travaille sur le remboursement des souscripteurs. En raison de l’importance du volume de travail, ce travail n’est pas achevé jusqu’à ce jour. Mais il est toujours prévu de commencer le remboursement à la date du 15 mars 2017 », a annoncé ce mercredi 8 mars le ministre Bruno Koné, porte-parole du gouvernement à la traditionnelle conférence …Lire »
  • Mutinerie des Forces spéciales- le gouvernement, «Chaque revendication sera analysée »

    Mutinerie des Forces spéciales- le gouvernement, «Chaque revendication sera analysée »

    La situation sécuritaire dans la ville d’Adiaké au sud-est de la Côte d’Ivoire a constitué le seul point traité dans le chapitre des divers du conseil des ministres tenu ce mercredi 08 février. Le ministre Bruno Koné, porte-parole du gouvernement, a indiqué que cette localité est l’objet depuis hier (Ndlr, mardi 08 février 2017), d’« incidents » occasionnés par «quelques éléments » des forces spéciales ivoiriennes qui y manifestent en tirant des coups de feu en l’air, et occasionné deux blessés civils par balles. Mais, pour ramener le calme dans cette ville, Bruno Koné a fait savoir que le gouvernement …Lire »
  • COMMUNIQUE RELATIF AUX REVENDICATIONS SYNDICALES DES FONCTIONNAIRES

    COMMUNIQUE RELATIF AUX REVENDICATIONS SYNDICALES DES FONCTIONNAIRES

    La Plateforme Nationale des Organisations Professionnelles du Secteur Public de Côte d’Ivoire et l’Intersyndicale des Fonctionnaires de Côte d’Ivoire, deux collectifs de syndicats, sont entrés en grève depuis le lundi 09 janvier 2017. Par cet arrêt de travail, les collectifs de syndicats concernés souhaitent obtenir du Gouvernement la satisfaction des revendications ci-après : 1. le retrait de certaines dispositions de l’ordonnance n° 2012-303 du 04 avril 2012, portant organisation des régimes de pensions gérés par la Caisse Générale de Retraite des Agents de l’Etat (IPS-CGRAE) ; 2. le paiement du stock des arriérés liés aux mesures actées par le Gouvernement …Lire »
  • Rétribution des mutins,  « Les ex-FAFN intégrés n’ont pas été payés depuis 2007, raison du paiement de leurs primes, non à la contagion »

    Rétribution des mutins,  « Les ex-FAFN intégrés n’ont pas été payés depuis 2007, raison du paiement de leurs primes, non à la contagion »

    Seuls les soldats de l’ex-rébellion des Forces armées des Forces nouvelles de la période 2007 à 2011 sont concernés par les primes revendiquées en Côte d’Ivoire. Dans un communiqué publié ce mercredi 18 janvier, le gouvernement ivoirien indique que cette vague de militaires intégrés par la suite dans l’armée régulière, sont ceux qui durant cette période « avaient été désignés pour participer à des opérations de sécurisation du processus de sortie de crise de 2007 à 2011. Des dispositions des accords de Ouaga prévoyaient à l’époque leur prise en charge par le budget de l’Etat ». Le communiqué lu par …Lire »
  • Communiqué du Gouvernement sur la situation sécuritaire et sociale

    Communiqué du Gouvernement sur la situation sécuritaire et sociale

    Les 5, 6 et 7 janvier 2017, des soldats ont manifesté dans plusieurs villes de Côte d’Ivoire. Le Président de la République a immédiatement dépêché le Ministre auprès du Président de la République chargé de la Défense à Bouaké, pour écouter les soldats et comprendre les motifs de leur mécontentement. Ces soldats revendiquaient d’une part le paiement de primes et d’autre part l’amélioration de leurs conditions de vie. Il est à noter que ces soldats, issus des Ex-Forces Armées des Forces Nouvelles (FAFN), avaient été désignés pour participer à des opérations de sécurisation du processus de sortie de crise, de …Lire »
  • Nouveau gouvernement- Joël N’Guessan (RDR) : « On ne maintient que les compétents »

    Nouveau gouvernement- Joël N’Guessan (RDR) : « On ne maintient que les compétents »

    La composition de la nouvelle équipe gouvernementale en Côte d’Ivoire continue de susciter des réactions. Politikafrique.info a joint Joël N’Guessan, le porte-parole du RDR, le parti au pouvoir, pour avoir les impressions de cette formation politique. Mr Joël N’Guessan, le nouveau gouvernement de la Côte d’Ivoire est connu depuis ce mercredi 11 janvier. Quelle appréciation fait le RDR, votre parti, de cette nouvelle équipe dirigée par un nouveau Premier ministre en la personne de Amadou Gon Coulibaly ? Amadou Coulibaly est un des barons du RDR. Comprenez donc que nous ne pouvons qu’être heureux parce qu’il a su mettre en …Lire »
  • Nouveau gouvernement : Des techniciens du privé pour booster l’artisanat et les milieux pétroliers 

    Nouveau gouvernement : Des techniciens du privé pour booster l’artisanat et les milieux pétroliers 

    La liste du tout premier gouvernement de la troisième république ivoirienne a été publiée ce mercredi 11 janvier. Des techniciens expérimentés issus du secteur privé composent l’équipe du  nouveau Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly. Adama Toungara, ancien ministre du Pétrole et de l’Energie, cacique du RDR et proche du Président Alassane Ouattara, est passé à la trappe. Il cède son portefeuille à Thierry Tanoh, ex-banquier . Le patron des banquiers ivoiriens, Souleymane Diarrassouba, un autre technicien des finances, hérite  du ministère de l’Artisanat et des PME. Vu leur excellent parcours dans le secteur privé, ces nouveaux ministres  pourront être de …Lire »
  • Nouveau gouvernement, Mabri Toikeusse : « Je prends acte »

    Nouveau gouvernement, Mabri Toikeusse : « Je prends acte »

    Mabri Toikeusse, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) réagit à la publication du nouveau gouvernement. Mabri Toikeusse, président de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (Udpci) et ancien ministre des Affaires étrangères a  réagit  à la nomination des nouveaux ministres. « Je félicite le nouveau gouvernement. Je prends acte », note-t-il, interrogé par Politikafrique.info.  De 36 ministres en janvier 2016, la Côte d’Ivoire  passe à 29 membres, Premier Ministre compris. Des poids lourds tombent. 8 ministres font leur entrée. 6 femmes sur 9 restent au gouvernement. Des ministres voient …Lire »
  • Nouveau gouvernement ivoirien, déjà la pression

    Nouveau gouvernement ivoirien, déjà la pression

    Le nouveau gouvernement ivoirien aussitôt nommé a tenu son premier conseil ce mercredi 11 janvier après-midi en présence du chef de l’Etat Alassane Ouattara et de Daniel Kablan Duncan le vice-président de la république. A cette rencontre, le président ivoirien a exhorté ses nouveaux collaborateurs au travail  « pour le bien-être d es populations ». Il a en outre appelé le Premier ministre Gon Coulibaly à «  l’efficacité et à la célérité ». Et demandé que soit prêt d’ici fin janvier «  le décret portant attributions des membres du gouvernement ». Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, a rassuré de …Lire »
  • Nouveau gouvernement- Ouattara se défait de  fidèles

    Nouveau gouvernement- Ouattara se défait de  fidèles

    La secousse militaire et sociale a précipité la mise en place des institutions de la IIIè République. Adama Toungara, Mamadou Sanogo, Paulette Badjo, Dosso Moussa, Gaoussou Touré, Paul Koffi Koffi et Allah Kouadio Rémi ont été remerciés par le Président de la République pour les énormes services rendus. Parmi ces non partants pour la nouvelle aventure, deux grands cadres du RDR, fidèles parmi les fidèles que sont Adama Toungara, le député-maire d’Abobo et Mamadou Sanogo, ex-ministre de la Construction et de l’Urbanisme, élu député de la circonscription de Ouaninou (région du Bafing). Ces deux ministres, en plus de celui des …Lire »