Infrastructures routières- L’axe Boundiali-Tengrela-frontière Mali inauguré, Boundiali-Kani dans « quelques semaines »

Le Président Alassane Ouattara a inauguré ce matin la voie bitumée Boundiali-Tengrela-frontière Mali

D’un montant de 34.4 milliards FCFA financés par la BOAD, la BID et l’Etat ivoirien, l’axe routier Boundiali-Tengrela-frontière Mali a été inauguré ce jeudi 8 décembre par le Président Alassane Ouattara qui avait à ses côtés les membres du gouvernement et les partenaires financiers du projet.

Avec la réalisation prochaine des travaux de bitumage de l’axe Boundiali-Kani, c’est une économie de quelques 200 Km que les opérateurs économiques maliens réaliseront pour le plus grand bien du port de San Pédro.

La charge de la construction de cette route a été l’affaire de COVEC qui, en dépit des vols de matériels et des péripéties liées au financement est resté sur le projet et l’a achevé pour le plus grand plaisir de l’ensemble de la population de la région de la Bagoué.

Après le premier tronçon, Boundiali-Tengrela, avec la fin du financement BOAD de 12.5 milliards « votre seul nom a suffi pour ouvrir les portes à la Banque islamique de développement pour que les travaux soient octroyés à Covec » a témoigné Patrick Achi, ministre des Infrastrcutures Economiques à l’endroit du Président Alassane Ouattara.

« Cette route stratégique, mythique, attendue depuis plus d’un demi-siècle », à en croire Patrick Achi est devenue réalité sous le mandat d’Alassane Ouattara.

Pour sa bonne tenue, la Côte d’Ivoire a décidé d’appliquer la réglementation 14 de l’UEMOA portant sur la lutte contre les surcharges et charges à l’essieu. Toute chose qui satisfait Oumar Tembély, porte-parole des bailleurs de fonds BOAD-BID qui estime que cette route inaugurée est le symbole d’une « intégration sous régionale. »

Alassane Ouattara s’est dit heureux d’inaugurer cette voie nationale A5 long de 124 Km qui lui « tenait à cœur ». « Voici la route que je vous avais promise pour donner à Tengrela son rôle de carrefour économique. Il s’agissait de corriger une injustice en faisant de cette route qui était la route de la cola, un des fleurons de notre économie » a soutenu le Président Alassane Ouattara.

Pour lui, « la prospérité va être retrouvée en quelques années ». Le Chef de l’Etat estime que cette route, à côté des autres axes livrés ou en cours de travaux, comme Bouna-Doropo-frontière Burkina Faso dans le prolongement de l’axe pont Comoé-Agnibilékrou devrait contribuer à « une intégration régionale ».

Alassane Ouattara a saisi l’opportunité de l’inauguration de la route bitumée Boundiali-Tengrela-frontière Mali pour annoncer le lancement « dans quelques semaines », des travaux de bitumage de la route Boundiali-Kani, long d’un peu plus de 120 Km. Cette dernière route devrait favoriser l’acheminement du fret malien vers le port de San Pedro.

Pour les travaux routiers à venir, « 100 milliards de FCFA » de prévision budgétaire selon Alassane Ouattara afin de faire des routes ivoiriennes, par lesquelles transitent « 80% de voyageurs et 60% de marchandises » selon Oumar Tembély, des supports de l’émergence prochaine à laquelle aspire le pays.

Cette route a une durée de vie de 15 ans et est la consécration de l’idée de désenclavement des localités ivoiriennes cher à Félix Houphouët-Boigny dont le « successeur » Félix Houphouët-Boigny, Alassane Ouattara a été salué par le maire de Tengrela, Moussa Coulibaly.

« En vous nous reconnaissons le digne successeur de Félix Houphouët-Boigny, le grand bâtisseur, vous avez propulsé le pays tout entier vers l’émergence (car), ce miracle autrefois mirage est une réalité » a fait savoir le maire de Tengrela.

Siama Bamba, le président du conseil régional de la Bagoué n’a pas dit autre chose, saluant les initiatives de développement prises avant de planter quelques doléances en matière routière. En réponse, Alassane Ouattara lui a donné raison et promis qu’avant la fin de son mandat, la route Niofoin-Kasséré-Kouto et Korhogo-M’bengué-Tengrela ainsi que les voiries urbaines seront réalisées.

Il faut souligner que l’inauguration de cette route Boundiali-Tengrela fait suite à celle du pont Comoé-Agnibilékrou qui sera à péage comme l’a annoncé Fofana Siandou, le DG du Fonds d’entretien routier.

Adam’s Régis SOUAGA
Source : rédaction Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*