Justice- Le RDR perd le contrôle sur l’appareil judiciaire

Dans une note confidentielle adressée à la Primature que Politikafrique.info a pu consulter, il apparaît que le parti au pouvoir n’a aucune mainmise sur l’appareil judiciaire. L’analyse minutieuse du Décret n° 2016-1127 du 9 décembre 2016 portant nomination de Magistrats aux sièges des Cours d’Appel, des Tribunaux de Première Instance, de leurs sections détachées et aux Parquets, fait ressortir cinq magistrats proches du pouvoir sur 21 magistrats dans les trois Cours d’Appel d’Abidjan, Bouaké et Daloa.

Les huit tribunaux de Première Instance d’Abidjan-plateau, Abidjan-Yopougon, Abengourou, Bouaké, Daloa, Gagnoa, Man et Bouaflé ont trois magistrats proches du parti au pouvoir sur quinze. A la Cour Suprême, sur les 41 Magistrats qui y sont affectés, 7 sont de tendance RDR, 12 pro-PDCI, 21 affichent une coloration rose-bleu du FPI et un sans coloration politique avérée.Des Magistrats affectés au Tribunal de Première Instance du Plateau sont toujours sans bureau quand d’autres ne reçoivent pas de dossiers à traiter car, partisans d’Alassane Ouattara. Arrêt suprême, la présidence de la juridiction suprême échappe au RDR contrairement à ce que l’on croit.

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*