Le FPI salue le don américain en faveur des réfugiés ivoiriens

L’appui financier annoncé par les États-Unis d’Amérique pour faciliter le retour des réfugiés et exilés ivoiriens est accueilli avec joie en Côte d’Ivoire, notamment par l’opposition politique.  « L’appui financier des Etats-Unis est le bienvenu. Que ce pays vienne en aide au retour des exilés et des réfugiés, c’est tant mieux pour tout le monde », a réagi à Politikafrique.info Abouo Ndori Raymond le vice-président du Front populaire ivoirien (FPI).

Le 11 aout dernier dans un communiqué de presse, l’Ambassade des USA à Abidjan annonçait que ce pays décidait d’apporter un soutien financier au retour des exilés et des réfugiés ivoiriens. D’un montant de 4  milliards F FCA, cet appui, est destiné au Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), au Conseil Danois pour les réfugiés  et au Programme alimentaire mondial (PAM). Ces trois structures exerçant dans l’humanitaire jouent des rôles de premiers plans dans la prise en charge des réfugiés ivoiriens.

Pour Abouo Ndori Raymond, la vie en exil est faite de souffrances. « Vous savez, il n’est pas aisé d’être en exil. Je ne suis personnellement pas parti en exil parce que j’imaginais que la vie n’y serait pas facile. Et aussi parce que je n’avais pas des ressources suffisantes pour vivre en exil. Il y a des parents qui ont envie de revoir leurs enfants qui sont réfugiés ou qui vivent en exil dans des camps et dans des conditions fort misérables. Certains y meurent. On en parle que lorsqu’il est question des gens qui sont connus. Mais c’est courant que des anonymes meurent. C’est déplorable », fait-il savoir. Il ajoute que « ce n’est pas digne de la Côte d’Ivoire d’avoir ses fils et filles réfugiés ou exilés ». « C’est nous qui habituellement recevons les réfugiés. Aujourd’hui, c’est nous qui sommes des réfugiés dans les pays voisins. Ca ne fait pas honneur », soutient l’ancien ministre de la Construction de Laurent Gbagbo.   Jusqu’en en juillet 2016,  le HCR dénombrait environ 58 000 ivoiriens  encore en exil.

Richard  YASSEU

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*