Les indiscrets

 
  • Les journalistes seront jugés.

    Les six journalistes inculpés le 14 février par un juge d’instruction du tribunal de Première Instance d’Abidjan devraient comparaître au cours d’un procès dans les semaines à venir. Selon des sources proches du dossier, Le parquet semble déterminé à poursuivre les journalistes en maintenant les charges, malgré une levée de boucliers des organisations de presse qui exigent la levée de toutes les charges. Coulibaly Vamara, directeur de publication des quotidiens Soir Info et l’Inter, de Yacouba Gbané, directeur de publication de Le Temps, de Bamba Franck Mamadou, directeur de publication de Notre Voie, de Hamadou Ziao, rédacteur en chef de …Lire »
  • Impôts- Forte pression sur les agents

    La pression est forte en ce moment sur les services des impôts ivoiriens pour recouvrer sur le terrain les divers impôts. Pas de quartier pour les agents, aucune circulaire mais « la pression est là, on la ressent » révèle une source à Politikafrique.info. Avec la pression financière consécutive aux sorties imprévues de fonds pour calmer les ardeurs des soldats mutins, les services des impôts ont la lourde charge de combler le gouffre. Les contribuables, tous sans exception, sont traqués afin de s’acquitter de leurs impôts. EVALUEZ CET ARTICLEUser Rating 0/10Lire »
  • Moussa Dosso vers la BAD

    Moussa Dosso, l’ex-ministre de l’emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle, ‎ne prendra pas la route du palais présidentiel, comme ses ex-collègues Adama Toungara et Euphrasie Yao. Dosso Moussa rejoindra la Banque africaine de développement en qualité d’administrateur pour la Côte d’ivoire, poste laissé vacant depuis l’entrée au gouvernement de Amadou Koné,  titulaire du département des transports. Dosso Moussa n’aura pas chômé longtemps. En attendant d’autres personnalités comme Affoussiata Bamba Lamine ou Gaoussou Touré qui attendent un point de chute pour rebondir sur la scène professionnelle. EVALUEZ CET ARTICLEUser Rating 0/10Lire »
  • La mutinerie plombe le Trésor.  

    Les mutineries militaires de janvier et de début février ont eu des conséquences très préjudiciables sur les caisses de l’Etat ivoirien. La grosse victime est le Trésor public qui a réalisé une triste performance sur le marché financier régional. Le 9 février, le Trésor public a lancé des obligations pour un montant de 50 milliards fcfa. Seulement 12,041 milliards FCFA ont pu être levés . Sur les huit pays de l’Uemoa, seuls la Côte d’Ivoire et le Sénégal avaient souscrit pour respectivement 5 milliards fcfa et 7 milliards fcfa. ‎Le marché a frémi sur les événements en Côte d’Ivoire.  Déjà …Lire »
  • Justice- Le RDR perd le contrôle sur l’appareil judiciaire

    Dans une note confidentielle adressée à la Primature que Politikafrique.info a pu consulter, il apparaît que le parti au pouvoir n’a aucune mainmise sur l’appareil judiciaire. L’analyse minutieuse du Décret n° 2016-1127 du 9 décembre 2016 portant nomination de Magistrats aux sièges des Cours d’Appel, des Tribunaux de Première Instance, de leurs sections détachées et aux Parquets, fait ressortir cinq magistrats proches du pouvoir sur 21 magistrats dans les trois Cours d’Appel d’Abidjan, Bouaké et Daloa. Les huit tribunaux de Première Instance d’Abidjan-plateau, Abidjan-Yopougon, Abengourou, Bouaké, Daloa, Gagnoa, Man et Bouaflé ont trois magistrats proches du parti au pouvoir sur …Lire »
  • Fin de l’Etat de grâce pour les militaires.

    Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara ne décolère pas contre les dernières mutineries militaires qui ont ‎secoué les casernes du pays en janvier et au début du mois de février.  A chacun de ses visiteurs du soir, le Président Alassane Ouattara ne cesse de répéter que la récréation est terminée. Selon nos informations, après les sanctions contre les officiers supérieurs et généraux  des forces de défense  qui se sont traduits par des limogeages, les soldats sont désormais dans le cœur de cible des autorités. Des mesures de mutations et de mise à pied seraient en cours de préparation pour les …Lire »
  • Euphrasie Yao atterrit à son tour à la Présidence 

    Euphrasie Yao, l’ex  Ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant débarquée du gouvernement le 11 janvier, a atterrit à la présidence de la République. Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara l’a nommé conseiller spécial chargé du genre. Elle est la seconde personnalité limogée du gouvernement Duncan de Janvier 2016 à intégrer la Présidence. Bien avant elle, Adama Toungara, l’ex ministre de l’énergie et du pétrole avait été nommé ministre conseiller auprès du Président de la République. Des anciens ministres comme Ibrahim Cissé Bacongo ou N’dri Yoman avaient été recasés au palais. …Lire »
  • Election au FIDA- risque de perte du fauteuil africain à cause de la division

    Le FIDA ( Fonds International pour le Développement de l’Agriculture) est l’une des 3 agences spécialisées  des Nations unies pour le développement de l’agriculture. Cette agence tient sa 40e session à Rome avec pour point d’orgue le renouvellement des instances dirigeantes. Faute de consensus, l’Afrique présente 2 candidats: l’ ancien vice président Togolais et actuel directeur adjoint du BIT Gilbert HOUNGBO et la généticienne Marocaine Dr  Ishmahane ELOUAFI. Si le continent n’accorde pas ses violons avant le vote prévu cet après midi, ses chances de conserver le fauteuil actuellement occupé par le Nigérian Kanayo F. Nwanze s’amenuisent. Mais pas seulement, …Lire »
  • Burger King débarque dans les stations Shell  

    Vivo Energy (Shell), la filiale ivoirienne du distributeur de produits pétroliers,  a signé  un partenariat avec le français Servair, détenteur exclusif de la franchise de restauration américaine Burger King. Ce partenariat vise à développer sur une durée de trois ans, dans  les stations-services  de Vivo Energy en Côte d’Ivoire, des points de restauration rapide et même des restaurants  brandés Burger King. Ce partenariat a une durée de trois ans. La nouvelle stratégie de Vivo Energy est de développer des boutiques et des restaurants sur les stations en vue de diversifier les sources de revenus. Cette activité croit entre 100 et …Lire »
  • Sous pression, le gouvernement prépare une loi rectificative du budget

    Le gouvernement s’apprête à concocter une loi rectificatif qui intégrera les nouvelles charges budgétaires qui n’avaient pas été prises en compte dans le budget, notamment les fonds versés aux 8400 soldats, ex-combattants intégrés à l’armée, après leurs bruyantes manifestations du mois de janvier . Abdourahmane Cissé, le ministre du budget et du portefeuille de l’Etat introduira la loi rectificative dans les jours à venir en conseil des ministres. Le budget 2017 estimé à 6501 milliards fcfa qui s’équilibre en plus recettes et en dépenses. EVALUEZ CET ARTICLEUser Rating 0/10Lire »