La mutinerie chamboule l’agenda d’Alassane Ouattara

La mutinerie des soldats dans plusieurs casernes du pays a non seulement terni l’image de la Côte d’Ivoire à l’international, mais a aussi chamboulé l’agenda du Président Alassane Ouattara dans la mise en place des institutions de la troisième république. Le Chef de l’Etat a donné du répit à son gouvernement lors du Conseil des ministres extraordinaire du 7 janvier 2017 à la présidence.

Initialement, le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan devait présenter la démission de son gouvernement. Les ministres étaient déjà préparés pour cette issue. Alassane Ouattara aura tout fait pour maintenir cet agenda mais en vain. Une chose est sûre, les ministres élus députés ne seront plus ministres lors de la première réunion de la Nouvelle assemblée Nationale, prévue ce lundi 9 janvier.

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10
  • tags

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*