Parlement

 
  • Assemblée Nationale- Entre « Réconciliation et Pardon », Soro assume sa part de responsabilité dans la gestion du pouvoir

    Assemblée Nationale- Entre « Réconciliation et Pardon », Soro assume sa part de responsabilité dans la gestion du pouvoir

    Ce lundi 03 avril 2017, l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire a procédé à sa cérémonie solennelle d’ouverture de la session ordinaire de l’année 2017. Cette session prendra fin en décembre 2017, selon les nouveaux textes de la III république entrée en vigueur le 8 novembre 2016. Soro Kigbafori Guillaume, le Président de l’institution, a tenu un discours axé sur «  le pardon et la réconciliation » nationale. Dans cet esprit qu’il veut faire prévaloir en priorité chez les 247 députés présents sur les 255 parlementaires attendus, le Président de l’Assemblée Nationale  (Pan) a évoqué le contexte institutionnel nouveau de l’IIIème …Lire »
  • Echec à Divo et Kouibly – RHDP, une machine à revoir

    Echec à Divo et Kouibly – RHDP, une machine à revoir

    Battus à l’aller comme au retour, les deux représentants du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire, n’ont pu relever le défi. Respectivement à Divo commune et à Kouibly, Lassina Koné et Gueye Boniface ont à nouveau été battus le 28 janvier dernier. Pourtant, pour cette reprise notamment celle de Divo qui a été suscitée par un recours au Conseil constitutionnel de son candidat, le RHDP n’a pas lésiné sur les moyens. Cette coalition s’est donnée les moyens de sortir victorieuse. Pour prêter main forte à son poulain, Amadou Soumahoro, …Lire »
  • Fin du mandat 2011-2016- « Justice et gestion transparente », axe de travail des députés ivoiriens

    Fin du mandat 2011-2016- « Justice et gestion transparente », axe de travail des députés ivoiriens

    C’est la fin de la 2ème session ordinaire de l’Assemblée Nationale pour l’année 2016 et aussi la fin de mandat pour les députés élus depuis 2011.  221 députés présents sur 250 siégeant ont pris part à la cérémonie de clôture du parlement ivoirien. Pendant la cérémonie, le Président sortant de  l’Assemblée Nationale Soro Kigbafory Guillaume a tenu un discours axé sur le bilan législatif 2011-2016. « Durant cette législature  qui s’achève, nous avons  examiné et voté  227 textes de lois de façon directe. Plus d’une centaine de lois votées ont un caractère économique, une cinquantaine est constituée de textes d’’autorisation …Lire »
  • Projet de Constitution – L’ivoirité est-il vraiment derrière les ivoiriens?

    Projet de Constitution – L’ivoirité est-il vraiment derrière les ivoiriens?

    Le nouveau texte fondamental devrait atténuer les craintes de tous ceux qui se voyaient exclus par la Constitution d’Août 2000. La Côte d’Ivoire aborde un de ses importants virages vers l’avenir. Sera-t-il à l’image des 33 glorieuses d’Houphouët-Boigny? Les ivoiriens y rêvent mais la disposition sur la propriété foncière fait déjà l’objet de supputations. Le Chef de l’État, le mercredi 5 octobre dernier, a demandé aux députés, émissaires du peuple ivoirien de procédé à  des « amendements » nécessaires  en ayant à l’esprit de légiférer pour  « nos enfants ». Donc pour l’avenir. Cet avenir devra pour le pays, se construire avec tous les ivoiriens, …Lire »
  • Projet de Constitution- Cissé Ibrahim Bacongo: « J’attends les détracteurs sur le ring intellectuel »

    Projet de Constitution- Cissé Ibrahim Bacongo: « J’attends les détracteurs sur le ring intellectuel »

    Qui sera la deuxième personnalité de l’Etat en Côte d’Ivoire avec la nouvelle Constitution ?  Guillaume Soro est-il encore dans la course ? Au niveau du comité d’experts, rédacteur du projet de nouvelle Constitution, la question n’a pas été traitée. « Le comité d’experts n’a pas traité ce sujet. Sans doute qu’un texte viendra préciser car la Constitution ne règle pas les questions de préséance et de protocole », a révélé ce mercredi 12 octobre Dr Ibrahim Cissé Bacongo membre de ce comité à Politikafrique.info au cours d’une interview qu’il accordait. Cependant pour lui, ce projet adopté depuis hier mardi …Lire »
  • Législative 2016,  Yasmina Ouegnin entretient le flou sur une probable candidature indépendante

    Législative 2016,  Yasmina Ouegnin entretient le flou sur une probable candidature indépendante

    Si ses inconditionnels adulent son « non »  au projet de Constitution, au sein des militants de la coalition au pouvoir, à laquelle elle appartient, Yasmina Ouégnin est de plus en plus critiquée pour « indiscipline ». Que fera-t-elle si son parti ne veut plus d’elle à la prochaine législative ? Politikafrique.info lui a posé la question ce 12 octobre 2016.   Après le  buzz du « non », l’avenir de Yasmina Ouégnin, députée PDCI de Cocody est au cœur des débats sur la toile ivoirienne. Confirme-t-elle qu’elle sera candidate indépendante à la prochaine  législative comme le relayent des indiscrétions …Lire »
  • Projet de nouvelle Constitution : le OUI l’emporte, les opposants ne lui prédisent pas longue vie.

    Projet de nouvelle Constitution : le OUI l’emporte, les opposants ne lui prédisent pas longue vie.

    Les députés ivoiriens ont adopté ce mardi 11 octobre  le projet de loi portant nouvelle Constitution. L’hymne national entonné par les députés après la proclamation  des résultats  du vote  sur l’avant-projet de nouvelle  Constitution n’a pas été chanté par l’honorable Gnangbo Kakou. « On tue un parent qui vous est chère et puis on entonne l’Abidjanaise » déplore le député d’Adiaké à la sortie de l’hémicycle. Le projet de loi portant nouvelle Constitution présenté le 5 octobre dernier par le Président de la République à l’Assemblée Nationale a été adopté par la Commission des Affaires Générales et Institutionnelles (Cagi) le vendredi …Lire »
  • Yasmina Ouégnin, la figure du « Non » à la nouvelle Constitution

    Yasmina Ouégnin, la figure du « Non » à la nouvelle Constitution

    La benjamine de l’Assemblée nationale ivoirienne  a encore prouvé qu’elle a  de l’assurance à revendre. Après son « Non »  à la loi sur le mariage en 2012, Yasmina Ouégnin, 37 ans, vient de voter « Non » au projet de nouvelle Constitution ce 11 octobre 2016. Sur la toile ivoirienne, elle est l’héroïne. Mais ses détracteurs ne la lâchent pas. « Pour l’histoire récente de la Côte d’Ivoire, retenez que Yasmina Ouégnin, députée de Cocody, a voté non à la constitution sur mesure de Ouattara ! Nous attendons les législatives pour lui montrer notre reconnaissance et notre soutien, elle n’est pas une caisse …Lire »
  • Projet de nouvelle Constitution : Colère de députés, amendements loin des préoccupations

    Projet de nouvelle Constitution : Colère de députés, amendements loin des préoccupations

    13h de présence à l’Assemblée Nationale n’ont pas permis aux députés d’amender réellement le projet de Constitution. Tout présageait à croire le 7 octobre dernier, que l’avant-projet de nouvelle  Constitution serait adopté sans difficulté même si certains députés de la  Commission des Affaires Générales et Institutionnelles affirmaient que le texte ne passerait  pas comme une «lettre à la poste ». «   A  la suite des réponses, j’avoue que j’ai peur qu’on ne  parte d’ici avec un texte sans amendement véritable, sans tenir compte des préoccupations de la  population que nous connaissons, sans tenir compte du fait qu’il faut que cette …Lire »
  • Audience de Bédié- Même en exil, Compaoré toujours médiateur

    Audience de Bédié- Même en exil, Compaoré toujours médiateur

    L’ex-président burkinabè est une fois de plus sollicité en tant que Médiateur dans la guerre de succession à Alassane Ouattara. Cette fois, Henri Konan Bédié est de la partie. Les anciens présidents ivoirien et burkinabé, Henri Konan Bédié et Blaise Compaoré, se sont rencontrés ce matin à 10 heures à Cocody Abidjan à la résidence de l’ex-chef de l’Etat ivoirien. L’entretien a duré une demi-heure mais rien n’a filtré. La discussion s’est tenue à huis clos. Quelques minutes avant la fin du rendez-vous, le service de relations presse du Président Bédié indique qu’aucune déclaration ne sera faite à l’issue de …Lire »