PDCI-RDA, Les députés formés à l’analyse de projets de loi

Le programme hebdomadaire du 20 au 28 avril de l’Assemblée Nationale ivoirienne est consacré aux travaux des groupes parlementaires.

A cette occasion, le groupe parlementaire PDCI-RDA a initié un séminaire de deux jours pour former ses 89 députés sur les techniques d’analyse d’un projet de loi. Débuté le jeudi 20 avril, le séminaire a pris fin ce vendredi, au siège du parti à Cocody.

La satisfaction pouvait se lire sur les visages des nouveaux députés, qui visiblement s’initient également au contact de la presse.

Nouvellement élue, la député Affoué Anigo, conseillère régionale dans la région de Gbèkè, Brobo-Bounda-Mamini-Bouaké sous-préfecture indique à Politikafrique.info, être plus « outillée » pour affronter le défi qui l’attend.

« Après les différents exposés et les différentes explications,  nous les nouveaux députés,sommes mieux outillés pour notre mission à l’Assemblée Nationale. Nous avons davantage appris, sur ce que nous devons faire au parlement », souffle l’honorable avec prudence.

Quant au  député Kamanan N’guetta, de la circonscription d’Anoumaba et Tiémélékro, il indique quelques points enseignés dans le processus d’analyse d’un projet de loi en groupe parlementaire.

« En groupe parlementaire, il faut  analyser l’exposé des motifs. On fait ressortir, les conséquences de la loi sur la vie publique, les conséquences de la loi sur les entreprises, les conséquences de la loi sur l’ensemble de la vie de la nation. Puis, il faut voir avec précision, si c’est une nouvelle loi ou une modification d’une ancienne loi. Si les députés sont d’accord, nous analysons le dispositif légal, c’est-à-dire examiner le document législatif article par article », explique brièvement ce député qui compte deux mandats à son actif.

Maurice Guikahué, le président du groupe parlementaire PDCI RDA, dans ses propos est  revenu sur les grands points abordés durant ce séminaire.

 « Nous avons eu des communications sur l’organisation du travail au sein d’un groupe parlementaire, comment se tient une commission permanente à l’Assemblée nationale, comment aborder l’étude d’un texte de loi et comment adopte-t-on les lois en plénière. Comment faire la différence entre la loi et les décrets,  comment lire la grille de lecture d’une loi. Nous avons étudié ces sujets avec plusieurs experts et anciens du fonctionnement de l’Assemblée nationale », souligne le président du groupe parlementaire PDCI RDA.

Les exercices susmentionnés s’inscrivent au plan technique dans la fonction du député.
Selon Maurice Guikahué, l’analyse des 13 projets de lois soumis à l’examen débutera le 4 mai prochain.

Moïse ACHIRO
Source: Rédaction Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*