Présidentielles américaines : Les emails d’Hillary, nouvel espoir pour Trump

Le candidat républicain, Donal Trump, reprend espoir avec la relance de l’enquête du FBI au sujet des emails de Hillary Clinton. Suite au rebondissement de l’affaire des emails sur Hillary Clinton, les deux candidats à la course à la Maison Blanche sont désormais au coude à coude dans les sondages. Le républicain Donald Trumpqui était loin derrière la démocrate il y a quelques semaines, est remonté.

Le FBI a ouvert une nouvelle enquête sur les courriels échangés entre Hillary et sa collaboratrice, Human Abedin. Avec cette mauvaise passe d’Hillary, le milliardaire  a-t-il des chances de remporter le scrutin du 8 novembre 2016 ?

Joint par politikafrique.info, Palé Dimaté, spécialiste ivoirien des affaires internationales, indique que Donald Trump a des chances d’être élu président.

« Trump qui était, il y a deux semaines, noyé par l’affaire de la vidéo, remonte dans les sondages. Les sondages aux Etats-Unis ne blaguent pas. Trump peut encore se réjouit d’avoir rattrapé Hillary, il a donc des chances de remporter cette élection, si son service de communication  sait communiquer », soutient notre analyste.

Poursuivant, il déplore qu’aujourd’hui l’affaire des emails vienne  souiller la réputation de Hillary Clinton.

Le vendredi 28 octobre dernier, le Directeur du FBI, James Comey a annoncé la relance d’une enquête sur les courriels envoyés par la candidate démocrate depuis sa messagerie personnelle, quand elle était secrétaire d’Etat.

Selon Palé Dimaté, les américains sont portés  sur les principes élémentaires de la démocratie.

« La probité, la dignité, la moralité sont des éléments fondateurs qui guident souvent le choix des électeurs. C’est pour cela, tous ce qu’on révèle au niveau des candidats jouent  beaucoup.», ajoute-t-il.

Toutefois, le spécialiste relativiste.

Il estime que  pour les élections américaines, il faut attendre le jour j pour être sûr du vainqueur. Avant d’ajouter que pour « l’heure, la lutte est serrée. Hillary a encore quelques trois jours pour se rattraper ».

Le 8 novembre prochain, 325 millions d’électeurs se rendront aux urnes pour l’élection du successeur du démocrate Barack Obama.

Hillary Clinton  s’est déjà excusée, lors de la première enquête sur ses emails. En juillet dernier, le Directeur du FBI, a affirmé qu’il n’existait aucun élément démontrant que la candidate avait violé la loi. Elle a été donc blanchie.

Mais, voila que ces nouvelles révélations de ses emails viennent plombées encore sa campagne.

Quant au Dr François Adou, géographe-politologue à l’Université de Cocody, il pense que Hillary a beaucoup plus de change d’accéder à la Maison Blanche. « Révélation ou pas ce sont des sondages, il arrive des fois que des sondages se trompent », justifie-t-il.

En outre, le politologue s’interroge sur l’opportunité de l’ouverture de cette nouvelle enquête. « Pourquoi  est-ce ce moment que le FBI choisi pour faire de telles révélations, alors que lui-même, dans un courrier au sénateurs, il indique n’avoir aucune idée de leur conte à ce stade? Quand on sait que  les enquêtes on déjà mené au blanchissement Hillary ?».

Pour lui, la réponse est sans équivoque, « le patron du FBI est un républicain. On se demande si ce n’est pas un coup de main politique à Donald Trump. J’avoue que ces enquêtes auraient pu attendre, du coup, il y a une zone d’ombre », s’offusque Dr Adou.

Cependant, il reconnaît que les jeux sont effectivement serrés. « Les scandales sont de part et d’autres, chacun traîne des casseroles », précise-t-il.

Le vote anticipé de la présidentielle du 8 novembre 2016, enregistre déjà quelques 24 millions d’électeurs.

Gnoungo Fanta

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*