RD Congo : Échec du dialogue politique,violences à Kinshasa, la France invite à la prudence

La situation en République Démocratique du Congo reste préoccupante. De violentes manifestions ont éclaté ce mardi 28 mars matin à Kinshasa, la capitale,  suite à l’échec des négociations  directes entre la société civile, l’opposition et la majorité au pouvoir. Face à ces tensions, la France invite ses ressortissants à la plus grande vigilance et à éviter les endroits chauds de la ville.

La médiation pilotée par des évêques  de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CNO) depuis quatre mois afin de mettre en place un gouvernement d’union nationale a accouché d’une souris. La CNO a confirmé l’échec des négociations, ce lundi 27, au cours d’une conférence de presse.

Selon un confrère congolais joint par politikafrique.info, les activités à Kinshasa sont paralysées. « Des barricades sont dressées et des pneus brûlés dans différents quartiers  de Kinshasa. Déjà vers 8 heures, plusieurs établissements scolaires ont dû renvoyer les élèves craignant des troubles », a-t-il témoigné.

Il fait savoir également que  les étudiants de l’Université de Kinshasa (Unikin) et de  l’Institut supérieur des Techniques appliquées (Ista) font face, à distance respectable, aux éléments de la police.

Le vendredi dernier, une quarantaine de policiers ont été décapités par des miliciens dans le sud du pays.
Cette crise politique est née suite au refus du Président Joseph Kabila de quitter le pouvoir le 20 décembre 2016, fin de son second mandat comme le recommande la Constitution congolaise.

Gnoungo Fanta
Source : rédaction politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*