RDC, Kabila, « un Premier ministre dans 48 heures »

La tension autour de la désignation d’un Premier ministre en République Démocratique du Congo (RDC) baissera peut-être avant le samedi 8 avril 2016.

S’achemine-t-on vers une décrispation en République Démocratique du Congo (RDC) ? En tous cas, le Président Joseph Kabila, promet de nommer un nouveau Premier ministre dans 48 heures à compter de ce 5 avril 2017. <<Comme relevé dans le message de  novembre 2016 et tenant compte du fait que le pays ne doit plus être l’otage d’intérêts personnels et des buts des positionnements d’acteurs politiques, le premier ministre sera nommé impérativement dans les 48 heures », annonce le Président Kabila dans un message prononcé devant le congrès ce 5 avril.  Et de poursuivre : « Quant à la présidence du CNCA (Conseil national de suivi de l’accord), je demande aux deux chambres du parlement à adopter rapidement la loi organique y relative. En même temps, j’en appelle à l’accélération des tractations au sein de la classe politique en vue de la désignation dans la foulée, dès l’entrée en fonction du prochain gouvernement d’une personnalité consensuelle afin de présider cette structure>>. Il invite l’opposition à s’entendre sur le mode désignation du futur Premier ministre afin d’accélérer la mise en place du futur gouvernement d’union nationale.

Par ailleurs, le président congolais insiste sur son refus d’une « ingérence étrangère » au cours du processus électoral. <<Ce processus étant l’œuvre des  congolais et financé par eux-mêmes, aucune ingérence étrangère ni dans son pilotage moins encore dans son déroulement ne sera tolérée. Comme dans tout autre pays membre des Nations Unies, il s’agira d’une question de politique intérieure relevant de la souveraineté nationale>>, a-t-il menacé.

Des violences ont été  constatées en fin mars à Kinshasa, la capitale. Les manifestations faisaient suite à l’échec des négociations  directes entre la société civile, l’opposition et la majorité au pouvoir.  La médiation était menée par  la Conférence épiscopale nationale du Congo (CNO) depuis quatre mois.

Nesmon De Laure

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*