Sécurité maritime sous-régionale : Les Etats africains outillés par les USA pour affronter l’insécurité maritime

Ouvert le 14 février à Abidjan, l’atelier sous-régional sur la sécurité  maritime a pris fin ce vendredi. Les Etats-Unis sont engagés à appuyer  les Etats ouest africains face au défi de la sécurité maritime.

Le chef de cabinet du Ministre délégué à la défense ivoirienne, Jean Pierre Malan a exhorté  les participants, venus de plusieurs pays africains à s’approprier les différentes recommandations de cet important atelier.

« L’atelier a mis l’accent sur la nécessaire  synergie de complémentarité des actions face  aux difficultés nationales et internationales de la sécurité maritime. Cette synergie et cette complémentarité doivent se traduire par la mutualisation des moyens pour surmonter les difficultés économiques et financières des Etats africains. Je vous demande de traduire en actions concrètes tous les enseignements et les bonnes pratiques assimilées durant ces quatre jours », a invité  Jean Pierre Malan.

Dr Raymond Gilpin, le doyen du Centre d’Etudes stratégiques de l’Afrique (CESA) a également invité les acteurs africains à travailler davantage dans leurs différents pays pour renforcer la gouvernance des ressources maritimes. « Nous avons beaucoup de travail à faire pour améliorer la sécurité  maritime», a reconnu le doyen du CESA.

Le CESA est une institution du département américain de la Défense chargée d’études des questions de sécurité en Afrique. Il a pour mission d’aider à l’amélioration de la sécurité en Afrique à travers une plateforme de dialogue, un partenariat durable en vue d’aboutir à des solutions stratégiques.

Le capitaine de vaisseau, Alain Bruneau, représentant le Cameroun  indique à politikafrique.info avoir appris beaucoup de choses au cours de ce séminaire.

« Cet atelier nous a permis de savoir ce qui se passe dans les autres pays quant aux stratégies de sécurités maritimes. Avoir une approche comparée et  voir les lacunes et les gaps. Les organisateurs nous ont proposé des pistes de solutions  pour remédier à ces lacunes »,  a expliqué le capitaine camerounais, Alain Bruneau.

Ainsi, il espère retransmettre ce qu’il a appris pour  aider son pays à faire face aux questions de sécurité maritime.
Cet atelier s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire et le Secrétariat permanent du Comité interministériel d’action de l’Etat en Mer de Côte d’Ivoire.

Gnoungo Fanta
Source : Rédaction politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*