Textile, Habillement de sécurité- 150 emplois créés, une formation au Maroc sur 3 mois

L’habillement des soldats ivoiriens va générer des emplois.

Le partenariat sud-sud peut être innovant. Les entreprises SEFITA SA (Maroc) et  le groupe ivoirien SEIFA SA ont signé, ce 8 décembre,  une convention  en vue de la production  de vêtements pour les forces armées de Côte d’Ivoire.

« Est-ce que les vêtements produits dans un petit pays comme la Côte d’Ivoire seront d’aussi de bonne qualité  que ceux fournis dans les autres pays ? » s’interroge le colonel Idriss Coulibaly du groupement de la Garde républicaine.
Sapeur pompier  à la base, le militaire reconnaît que la qualité  des tenues des forces armées laisse à désirer.  « La tenue doit répondre à certaines normes… que ce soit pour les policiers, gendarmes; pour tout agent de maintien de l’ordre » insiste l’officier. L’administrateur de SEFITA,  Jamal Tazi, fort d’une expérience de plus de 70 ans de son entreprise sur les marchés internationaux, se porte garant de la qualité, notamment pour les tissus très spécifiques, à haute valeur technologique, nécessaires à la connections des vêtements de pompiers en pays tropicaux.

Les sociétés, SEIFA, spécialisée dans la fourniture de matériels d’équipements destinés au forces de défense et de sécurité  et SEFITA, intégrée à l’ordre de la filature, tissage, teinture apprêts et tricotage, entreprise de textile marocaine, ont décidé d’unir leur savoir-faire  pour le bonheur de l’armée ivoirienne.

La convention consiste en l’installation par la SEFITA au sein de SEIFA,  de deux lignes de fabrication de tenues pour les personnels militaires et de sécurité ivoirienne.

Ce projet  d’un investissement de 500.000.000 Fcfa permettra de produire 12.000 vêtements par mois. Il va générer à court terme 100 emplois directs et 50 emplois indirects. L’objectif est d’augmenter dans le temps, les capacités de production.

Le personnel recruté en Côte d’Ivoire se rendra pour une formation de 3 mois au Maroc, où est basée SEFITA.

Le groupe SEFITA existe depuis 1943 au Maroc. Il est spécialisée dans l’habillement pour les forces de sécurité en l’occurrence l’armée, la police, les douanes. Elle a de gros clients comme la France et les Etats-Unis d’Amérique.

Quant à la SEIFA, spécialiste  dans la commercialisation d’équipements militaires de protection individuelle, de maintien de l’ordre, elle  existe depuis 27 ans.

Cette convention a été signée sous l’égide de l’ambassadeur Maroc, SEM Abdelmalek Ketani, du Ministère de La Défense ivoirien et du Ministère d’Etat, Ministère de l’intérieur et de la Sécurité.

Cette signature de contrat au profit des éléments des forces de défense et de sécurité ivoiriennes vient renforcer la coopération Sud-Sud, qui a pris une allure forte entre le Royaume Chérifien et la Côte d’Ivoire.

Raïssa yao

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*