Transport dans l’espace CEDEAO, les acteurs encouragent la qualité des services

La quatrième édition des Grands Prix des Transports en Afrique de l’Ouest, s’est tenue à Abidjan dans la nuit du 6 au 7 mai 2017. Elle   a vu la distinction d’entreprises œuvrant dans le terrestre, l’aérien et le maritime. Pour les acteurs du secteur, le transport est  un levier important de la croissance inclusive dans la sous région.

Le service de qualité pour une meilleure  circulation des biens et des personnes dans l’espace CEDEAO. Ce maître mot a guidé  la soirée de distinction des transporteurs de l’Afrique de l’Ouest. Il s’agit de la quatrième édition des Grands Prix des Transports en Afrique de l’Ouest,  tenue dans la capitale ivoirienne dans la nuit du 6 au 7 mai 2017.

Une cinquantaine d’acteurs en Côte d’Ivoire, au Mali, au Ghana et au Burkina Faso, se sont vus distingués dans le transport terrestre, aérien ou  maritime.

On note, entre autres, l’Union des Transporteurs de Bouaké (UTB) a obtenu le Prix de la meilleure compagnie de transporteur de voyageurs en Côte d’Ivoire. Sama Transport et UTB (Côte d’Ivoire), Bani Transport (Mali), STC (Ghana) ont été primés dans la catégorie Transport inter-Etats des voyageurs. La Société de Transport Lagunaire, le Transport Urbain de la Commune de Cocody (wifibus) ont réçu des prix d’encouragement.

Expliquant l’enjeu de l’événement, Auguste Danon, promoteur du prix indique que «  les transports occupent une place avant-gardiste dans le processus d’intégration sous régionale. C’est pour cela que nous devons œuvrer à renforcer la qualité de nos systèmes de transports, en terme d’infrastructures et de logistique ».

Quant à Kadjo Guetta Louis, conseiller du ministre ivoirien des Transports, il rappelle la vision du gouvernement qui «  est d’améliorer la circulation des personnes et des biens et le renforcement des capacités des acteurs », de même que la «  modernisation et  l’accroissement des services de transport ».

 Les questions de transport transfrontalier, de gestion des plateformes portuaires et de gestion des corridors préoccupent les Etats ouest africains, qui multiplient les rencontres sur ces problématiques.

Le Port Autonome de San Pedro a parrainé la 4ièmeédition du Grand Prix des Transports de l’Afrique de l’Ouest. La plate-forme portuaire de San Pedro de par sa position géostratégique,  est présentée comme le principal pôle d’intégration d’un plus grand nombre d’économies dans la sous-région ouest africaine.

Nesmon De Laure

Source: Politikafrique.info

Commentaires Facebook Politik Afrique

comments

EVALUEZ CET ARTICLE
User Rating
0/10

ARTICLES DE LA CATEGORIE

Quelque chose à dire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*